Le PO - Jeunesse Sportive et Culturelle Pitray-Olier - Logo Le PO Le PO - Jeunesse Sportive et Culturelle Pitray-Olier - Logo Le PO
 

Tournois - Déplacements de la saison - 2010

> Italie 2008 - Du 27 juin au 10 juillet 2008

Nous vous proposons de suivre en ligne les aventures des péoliens en Italie.

VENDREDI 27 JUIN:

Passés les déchirants adieux aux familles, la délégation péolienne a pu monter dans le car direction Beauvais.
L'ambiance est déjà surchauffée et les discussions vont bon train...
Après avoir carresser le bitume des autoroutes parisiennes pendant une soixantaine de minutes, nos aventuriers ont pu intégrer leurs sièges à bord du transplaneur Irlandais. Quelques minutes avant: controles administratifs, bagages et...parés à partir.
Encouragés par les applaudissements de quelques euphoriques 15 ans, les pilotes (après avoir pousser l'appareil et fait tourner l'hélice manuellement) ont fait décoller l'appareil rassurant du meme coup Paco et Yohann. Floushhhh...Italie nous voila !
Arrivée Milan-Bergame juste avant minuit, direction le centre ville pour l'auberge.

SAMEDI 28 JUIN :

Réveil en douceur, sous les effluves de la Carmina Burana de Carl Orff et préparation en vue de la journée.
De retour d'une séance matinale (footing et jeux techniques), suintants, ruisselants, dégoulinants... mais vivants, nos aventuriers de l'Arche perdue purent se glisser sous les ondes raffraichissantes de la douche.
Mi-temps, puis direction la petite maison dans la prairie pour déjeuner. Installés sur des récifs faits hommes, les petits yaripons ont pu éteindre les flammes de leur faim. Hydratation à la pastèque, tacle glissé sur le sandwich numéro 1 puis 2 sanctionnés par la mayonnaise et pour les plus courageux une bande de yaourts aux fruits attendaient d'etre assaillis.

Tout comme les pizzas de notre cher Napoli le soleil italien est servi chaud, très chaud !
Après le déjeuner et la pause qui s'ensuivit, la caravane péolienne partit pour le San Siro, temple non-vivant du football milanais.
Retour sous une chaleur vampirique, asséchant les moindres parcelles d'eau de nos pores asphyxiés.
Repos à l'auberge et départ en début de soirée pour le centre ville milanais.
A l'instar d'une colonie de fourmis nous nous sommes faufilés dans les galeries urbaines émergeants devant l'immense cathédrale "DUOMO".
Que dire devant tant d'immense précision, de finesse et de chrétienté ! Une architecture digne du fameux passé antique italien.
Nos petits péoliens avides d'histoire feterent cette "Renascitae" (Renaissance) en ingurgitant un moderne Burger King.

Laissant la magnifique et peuplée place "DUOMO", nous partimes pour le "Castello Sforzesco" en empruntant la splendide, étrangement parisienne, "Galleria Vittorio Emanuele II". Louis Vuitton, Massimo Dutti et autres nous tendaient les bras souriant de toutes leurs canines sanguinolantes. Petit détour par la célébrissime "Scala".
Une immense batisse s'imposait au loin à nos yeux : un chateau fort comme dans les contes de fée.
Thibault fort d'une impressionnante culture archéologique fit preuve d'une éminence toute particulière en reconnaissant l'authenticité historique des pierres du chateau.

Fatigués, las, épuisés, il était tant de rentrer pour une nuit bien méritée.

DIMANCHE 29 JUIN :

Dernière matinée à Milan avant le départ en car pour Rimini.
Afin de détendre les corps et les esprits, l'entrainement initialement prévu a été remplacé par une séance de nage libre à la "piscina".
Les valises déjà faites, il ne restait plus qu'a enfourcher notre fabuleux véhicule pour dévorer les routes italiennes.
Quelques heures de car en compagnie d'un agréable chauffeur et de sa femme, tous deux blagueurs et toujours souriants.
Bercés par un soporifique "Seigneur des Anneaux", nous sommes arrivés à l'Hotel Costello plus frais que nous ne l'étions la veille.
Logés dans un établissement situé à 100 mètres de l'Adriatique, une station balnéaire où calme et repos sont de rigueur. Idéal pour une récupération post-match.

Après un repas très apprécié par nos petits parisiens, ils ont pu se familiariser avec ce qui leur servirait d'environnement durant tout le tournoi.

Demain : début de la compétition. Allez PO !!!

LUNDI 30 JUIN :

Une longue nuit de sommeil.
Les vacanciers laissant place aux joueurs pour quelques heures, on pouvait sentir dès le petit déjeuner un combiné d'adrénaline et de détermination parcourir les corps.
Vetus des couleurs traditionelles du PO, les 13 ans ont brillamment ouvert le bal en s'imposant 4 à 0 face à une équipe danoise. Une excellente partition de nos demi-portions avec en buteurs : Damien, Paul, Stanilou et Gaspard ! Signature du milieu gauche Samuel auteur de 2 passes décisives dont un centre ayant occasionné une magnifique bicyclette de Stanislas. Un geste habituel pour un défenseur central obligeant Coach Akim a se présenter au prochain match dans une tenue quelque peu loufoque.

Direction le stade de Villamarina pour encourager les 15 ans complétement relookés. Les spectateurs ont apprécié le flocage made in PO : des "Marmottas", "Rexmix", "Sergio", "Moktar" et autres...
Evoluant face à une équipe autrichienne bien en place; les 15 ans se sont tout de meme imposés 2 à 0 avec un doublé d'Etienne, signant là son 100ème but au PO en 2 saisons.

Retour à l'hotel dans un car survolté et bouillant tant l'ambiance était folle.

Après le diner, VAMOS A LA PLAYA tout le monde pour feter ces premières victoires. Une soirée plutot agréable, écourtée par le chant de mélodieuses sirènes venues chercher des joueurs satisfaits mais épuisés.

MARDI 1er JUILLET :

Lever 6h45 pour les 15 ans ayant match à 9h et 7h30 pour les 13 ans.
Dès 7h, un soleil déjà persistant (25°), mais rendu agréable grace à une légère brise marine. Une journée qui s'annoncait idéale pour de nouvelles victoires...

Affrontant une équipe nord-irlandaise moins impressionnante physiquement, c'est sur le plan de la maturité que les protégés de Kiko et Mamadou ont perdu la rencontre. Vite perturbés par un arbitrage peu en notre faveur, ils se sont vus infliger 2 buts après qu'Etienne ai ouvert la marque d'un astucieux lobe.
Trop naif peut-etre les 15 ans n'ont pas su trouver les ressources nécessaires pour revenir au score.

Il est étonnant de voir à quel point certains faits peuvent se reproduire à quelques heures d'intervalles.
Alors qu'ils menaient 1-0 suite à un coup-franc surpuissant de Damien sous la barre, les 13 ans ont ensuite encaissés 3 buts dans une rencontre où ils se montraient plutot à leur avantage.

Une petite ombre s'est glissée au tableau presque ensoleillé : après une superbe intervention sur un tacle glissé, Emmanuel MOTTE a du etre emmener d'urgence.
Bilan : fracture du poignet et 1 mois de platre.
Entouré de tous ces copains, courageux, il garde malgré tout le sourire meme si c'est un coup dur pour tout le groupe.
Nous lui souhaitons un prompt rétablissement avec son maillot dédicacé, son cactus et sa casquette rose (quelques présents offerts par les joueurs).

Un après-midi shopping fut établi afin que tous puissent sortir du contexte sportif et évacuer les déceptions matinales.

Une nouvelle mode est née au sein du groupe : l'été sera rose !
D'abord affectée aux dirigeants, la casquette rose a vite été adoptée par l'ensemble du groupe.
Une ballade dans les environs est programmée pour la soirée suivie d'un court briefing des différents coachs.

Une longue journée attend nos vacanciers : 2 matchs par équipe et la méga-fiesta à ATLANTICA (piscine géante).

MERCREDI 02 JUILLET :

Vampirique ennemi le temps, fugace, brise une nuit de sommeil neutre. Les défaites de la veille ne sont plus qu'ombres et on peut lire beaucoup de détermination dans les yeux de nos joueurs.
Le petit déjeuner terminé, départ pour les derniers matchs de groupes.
Après un match d'une grande qualité technique où les 2 équipes se sont neutralisés, les 15 ans obtiennent un match nul 0 - 0 face aux suédois de Dagsbergs. Une rencontre durant laquelle le public a pu se délecter de nombreux beaux geste et belles actions collectives.

En fin d'après-midi, c'est avec leur destin en mains que les 13 ans se sont rendus au "Stadio Villalta" pour y affronter les américains du Colorado.
Une rencontre terne parsemée ça et là de jolis coups d'éclat. Alors qu'ils étaient menés 1 - 0, égalisation de Paul sur un exploit personnel : se jouant de 2 défenseurs, il donne le tournis au 3ème avant de décocher une frappe qui se loge dans la lucarne opposée.
Il réitère le geste quelques minutes plus tard avec moins de réussite, barre transversale !

Sur le second match, les 15 ans se sont qualifiés pour les demi-finales grace à un but d'Etienne après un beau travail d'Armand sur le coté droit.

Plus difficile, les 13 ans se sont inclinés 4 - 0 face aux favoris du tournoi : les grecs du Lido Soccer. Une équipe qui fait le spectacle !
Une très belle prestation des rouges et blancs ne suffit pas à destabiliser un adversaire d'une autre dimension.

Retour à l'auberge dans l'euphorie de la qualification pour les demis-finales et à l'annonce de la soirée surprise : une gigantesque fete à Atlantica (parc aquatique de la région).
L'occasion pour les "grands" de faire connaissance avec les belles américaines sans oublier le charme des suédoises alors que les "petits" se découvraient des talents de danseurs aquatiques.
Viva la fiesta, Viva Italia !

JEUDI 03 JUILLET :

La fatigue accumulée au fil des jours commencait à se faire ressentir. Un bon petit déjeuner rendrait quelques forces aux petits "parisi". Espérons qu'ils en aient eu assez pour venir à bout de leurs adversaires du jour.
D'abord mal partis, les 13 ans ont encaissé un but dans les premières minutes de jeu. Un manque de concentration qui meme à cet age se paie au prix fort.
De l'autre coté du miroir et à quelques heures de là, Etienne ouvre la marque sur un superbe but, plein de puissance.
Les 15 ans se dirigent tout droit vers la finale de l'Italy Cup 2008 !

Un bel enchainement coté gauche, le ballon arrive dans les pieds d'un Ferdinand assez lucide pour le glisser à Paul qui signe l'égalisation. Score final : 1 - 1. Un match encore une fois à la portée des rouges et blancs qui n'ont pas su combiner efficacement dans les 30 derniers metres. Malgré tout, une belle prestation qui s'est soldée par une défaite aux tirs au but.
Une séance digne de la Champion's League avec pas moins de 10 tireurs.

Meme sort cruel chez les 15 ans.
Alors qu'ils menaient encore à 10 secondes de la fin, exploit individuel du latéral gauche adverse qui efface 4 péoliens avant d'envoyer les 2 èquipes aux penaltys.
Défaite du PO !
Attristés, abattus, consternés... une grosse déception ainsi qu'une grande tristesse pouvaient se lire sur le visage des vaincus.

Une journée pleine d'émotion qui ne pouvait se finir ainsi...
Soirée d'après match infernale avec au programme Bowling et Laser Quest !!!
Notre cher directeur a pu dévoiler ses talents sur la piste en remportant haut la main la partie de sa ligne. Mais la palme revient tout de meme qui, avec ses 110 points qu'il maitrisent vraiment le ballon rond.
Après avoir enfilés leurs armures, les footeux ont pu s'essayer à une "Star Wars" (Guerre des Etoiles) au Laser Quest. Avec élégance et prestance, le tandem Thibault - Paul M. détint le record loin devant.
A noter la superbe prestation de notre sniper national Chico qui a rapporté la bagatelle de -5900 points à son équipe ! Sensationnel !!!

Une journée qui se terminent beaucoup mieux qu'elle n'avait commencé.

VENDREDI 04 JUILLET :

Réveil tardif en cette journée du 04 juillet où se joueront les dernières rencontres du tournoi.
Toujours au rendez-vous, cette chaleur étouffante qui donne des idées réfrigérantes. Chaque nuit est un moment d'espérance où l'on se dit que le lendemain sera moins chaud.

Match donc, 9h pour les 13 ans d'"Akik" et "Frankik" puis 11h pour les 15 ans.
Défaite des 13 ans 2 à 1 après etre revenu au score.
Suite à un débordement et un centre de Sam dans la boite, mésentente entre gardien et défenseur qui donne l'occasion à Paul d'ajouter un but de plus à son tableau de chasse.
Les petits péoliens occuperont donc la 14ème place du classement final.

Remis de leur grande déception de la veille, entraineurs et joueurs avaient à coeur d'accéder à la 3ème place.
Défaite là encore de l'équipe opposée aux suédois de Dagsbergs (et aux suédoises du KOP).
Score minimal 1 - 0.
Les 15 ans se sont donc arreter à la 4ème place.

Petit crochet du coté des remises des récompenses après avoir été déjeuner.
Presqu'un rituel désormais, après-midi bronzette à la plage où les plus hardis ont continué le foot à l'aide de leurs "Kages" (mini-buts).

La soirée avec le fameux match : Hotel Corallo Staff contre les anims se profilaient à l'horizon.
Un diner copieux et quelques consignes des joueurs plus tard, tous se sont retrouvés au "City-Stade" du quartier.
Pour le Corallo : le réceptionniste, le serveur (ancien pensionnaire du club de Palerme), le cuisinier, le gardien de but (qui n'en avait que l'apparence) et 2 amis.
Pour le PO : Kiko dans les buts, Chico dans l'axe, Mamada en capitaine fictif, Frankik en buteur providentiel, Akik notre passeur décisif et Dags en feu follet du milieu de terrain.
Encouragés par un KOP composés de tous les joueurs, l'équipe péolienne a fait honneur à sa réputation en inscrivant une quinzaine de buts contre 3 pour l'adversaire.
Palme d'honneur à notre flamboyant gardien ainsi qu'à notre capitaine Mamada Black Star, élu joueur du match par les supporters rouges et blancs.
Autre prix, celui du plus beau but inscrit par Chico sur une frappe croisée en pleine lucarne.
Remerciements à tous les joueurs qui n'ont pas hésités à soutenir (se venger) par leurs chants (vannes singlantes) caricaturaux.
Très fair-play, les supporters ont offert une haie d'honneur aux 12 acteurs de la soirée. GRAZIE MILLE !!!

SAMEDI 05 JUILLET :

Grande, grosse, grasse matinée.
Journée spéciale dans toute la région du Cesenatico sur 100 kms de plage.
Habillés de roses, les étales et vitrines affichent les couleurs de la "Notte Rossa" (équivalent de la nuit blanche parisienne).
Départ après le déjeuner pour la ville de Rimini avec ses plages qui s'étendent à perte de vue et sa grande avenue commerciale.
Rimini s'est aussi drapée de rose pour accueillir nos petits français.
Divers évènements rythment cette journée spéciale : le tournoi national de Beach Volley, le défilé sur la grande avenue de voitures luxueuses avec à leur bord de plus luxueuses jeunes femmes.
Après avoir assistés à une démonstration de volleyeurs professionnels, les enfants se sont amusés à défier les vagues italiennes.
La délégation péolienne a ensuite pu se livrer au sport favori de tous les déprimés nombrilistes : le shopping !
Vu groupe d'enfants chez un glacier. Vu groupe d'enfants dans une salle de jeux vidéos. Croisés groupe d'enfants au McDo... Aperçu groupe d'enfants dans un magasin de sport collectif. En somme, un après-midi où tous on pu bien (se) dépenser.

Suite de la "Notte Rosa" dans notre accueillant quartier de San Mauro où une ambiance festive aux allures de vide grenier nous attendait.
A minuit un traditionnel feu d'artifice accompagné par de loufoques danses de nos 15 ans. Comme mus par l'esprit de la "Notte Rosa" complétement surprenant, ils ont envahi la fontaine axant la place.
Imaginez-vous une vingtaine d'ados tous en sous-vetement braillant un pseudo chant irlandais devant les yeux ébahis d'une foule d'octogénaires. Génialissime !!!
Un des plus grands moments du séjour. Aroutchatcha, Aroutchatcha, Aroutchatchatcha...

DIMANCHE 06 JUILLET :

Jour de départ pour Rome après avoir fait nos adieux au personnel de l'hotel, nous avons quitté San Mauro Mare.
Un voyage en car paisible, traversant quelques lieues de ruralité.
Arrivée à Rome 5 heures plus tard où, comme notre aimable chauffeur nous le disait, la chaleur est asphyxiante.
Nous avons vite pris possession de nos tentes et sommes allés piquer une tete dans la piscine du camp, après avoir fait nos adieux à Maxence.

En soirée, Fiesta sur les thèmes musicaux Reggae et Hip Hop organisée par le Sunset Hill.

LUNDI 07 JUILLET :

Après un coucher très tardif, nos jeunes romains n'ont pas pu résister à la chaleur matinale qui cuisait déjà dès 7h toutes les tentes.
Une matinée de discut' allongés dans les lits suivi d'un tournoi de beach volley l'après-midi.
Forts d'un parcours presque sans embûches, l'équipe des "bolosses" remporte le Sunset PO Volley Tournament en surclassant en finale les "Deedys" (animateurs).
La petite finale s'est joué entre les "couillons" et "les arnaques", victoire des couillons.
Petite virée ensuite au McDo faisant face au camp puis direction la discothèque pour les plus grands, jeux de cartes chez les cadets.

MARDI 08 JUILLET :

Joyeux anniversaire Yéti ! Joyeux anniversaire Yéti ! Joyeux anniver sai reuhh Yétiii ! Joyeux anniversaire ! Quinzième année atteinte pour Charles Bodaghi alias le « Yéti ».

La journée comme la veille s’est révélée être chaude et grasse, rafraîchie à coups de thé « Ice ».
Bien décidés malgré tout à vivre l’histoire de cette ville, nous avons levé le camp en début d’après midi pour le Saint lieu romain : le Vatican.
A tous ceux qui avancent que la perfection n’est qu’en la nature je m’oppose vivement. Si Dieu (ou autre) existe réellement, le Vatican est une preuve irréfutable qu’il y a un peu de divin en chacun de nous et que la perfection est en ce monde. Un tel souci du détail, de la précision, de l’ordre, une finesse sans égal, un éclat dans le choix des tons et des couleurs… ! Cet endroit semble inspirer la vie, la respirer même. Il y’a un réel paradoxe entre tous ces martyrs liant ce lieu à la mort et l’espoir qui semble s’y imprégner. La fusion de toutes ces effluves nous livre un mystique hors du commun, quasi-surhumain, voir…divin.

L’après midi s’est poursuivie dans l’autre temple de Rome : la boutique de l’AS Roma. Un autel dédié à l’emblématique capitaine Francesco Totti y trône. Les discussions de « footeux » reviennent vite à la page. Quelques pronostics sur le futur champion italien : « AC MILAN, Kaka est trop fort » ; « INTER, Mourihno est arrivé !! » ; « Vive la JUVENTUS avec Trézéguet et Del Piero ».

Certains poursuivront leurs discussions jusque dans le bus du retour pendant que d’autres s’estropient à décrypter les énigmes de l’inspecteur Bob Bobson.

La soirée après une pizza party s’est terminée au dancing du camp sur les années 70’-80’s.

Entracte Blagues :

-Pourquoi Michael ouvre ? Parce que Jack sonne.
-Qu’est-ce qu’un moustique avec un steak sur la tête ? Un mousteak.
-Qu’est-ce qu’un carré rouge ? Un carré rouge.

MERCREDI 09 JUILLET :

Seconde journée de visite précédée par une matinée swimming-pool et bronzette.

Nous avons ensuite pu apprécier la qualité de conservation des italiens dans leur Colosseo, encore en rénovation.
Il reste encore et malgré tout l’une des plus belles traces de l’histoire romaine.
A l’instar des gladiateurs de l’époque, notre centenaire (en buts) Etienne D. a pu voir le fameux Mont Palatin avant de se rendre sur les décevants restes du Circus Maximus.
Tous ont regretté qu’il n’y ait pas plus de traces explicites de cet endroit où se déroulaient de mythiques courses de chars.

Come back donc to the Sunset Hill afin de préparer la dernière soirée.

Au programme : Barbecue Party et Fiesta ! Ciao.

JEUDI 10 JUILLET :

10H : Réveil, il faut libérer les tentes alors que notre avion décolle à 18h50.

10h30 : Tous à la piscine pour une dernière baignade et quelques parties de Volley.

12h30 : Départ de la délégation parisienne. Adieu le Sunset Hill ces 2 piscines, son terrain de volley et sa discothèque.

21h05 : Arrivée à Beauvais sous une fine pluie, un ciel gris et maussade, mais le sourire de parents ravis de retrouver leurs petites pousses.

MERCI A TOUS LES PARENTS POUR LEUR DEVOUEMENT ET LEUR IMPLICATION DURANT LA PREPARATION DU PROJET, LE SEJOUR , ET LA FIN DE NOTRE AVENTURE.

UN GRAND MERCI AUX ENFANTS QUI NOUS ONT OFFERT DE GRANDS MOMENTS DE BONHEUR…ET DE FOUS RIRES.

BONNES VACANCES A TOUT LE MONDE POUR CEUX QUI PARTENT.

EN ESPERANT QUE NOS CHEMINS SE CROISENT A NOUVEAU, JE VOUS REMERCIE PROFONDEMENT POUR CES DEUX ANNEES VECUES AU SEIN DE CETTE GRANDE FAMILLE QU’EST LE PO.


Retrouvez les photos du séjour sur la photothèque !!!

Equipes

> 13 ans 2
> 15 ans

Présentation Séjour Italie 2008

Tournois Foot

> Alsace 2008
Du 21 au 24 mars 2008

> Pessac 2008
Du 9 au 12 mai 2008

> Rouen 2008
Du 11 au 12 mai 2008

> Mérignac 2008
Du 23 au 25 mai 2008

> Italie 2008
Du 27 juin au 10 juillet 2008

> Chili 2009
Du 15 au 26 février 2009

> Hollande 2009
Du 10 au 13 avril 2009

> Mérignac 2009
Du 15 au 17 mai 2009

> Montpellier 2009
Du 30 mai au 1er juin 2009

> Avignon 2010
Du 2 au 6 avril 2010

> Le Havre 2010
Du 9 au 11 avril 2010

> Berlin 2010
Du 12 au 16 mai 2010

> Montpellier 2010
Du 22 au 24 mai 2010

> Sarzeau 2010
Du 22 au 23 mai 2010

> Gothia Cup 2010
Du 11 au 30 juillet 2010

> Mexique 2011
Du 9 au 25 avril 2011

> Gothia 2011
Du 10 au 31 juillet 2011

> Gothia 2012
Du 8 au 29 juillet 2012

> Stage Foot Printemps au Bourdiou
Du 29 avril au 3 mai 2013

> Gothia Cup 2013
Du 5 au 27 juillet 2013

 
Le PO © 2007 - 2021   |   Crédits   |   Accueil   |   Contact